You are currently viewing Coliving au Portugal | Mon retour d’expérience
  • Auteur/autrice de la publication :

Mon expérience de coliving au Portugal

Je viens de passer une semaine en coliving au Portugal. Ce n’était pas totalement des vacances, ni uniquement du travail. J’ai partagé le quotidien de 7 autres entrepreneurs dans un lieu de vie où cohabitent le pro et le perso. Je te propose d’en apprendre plus sur cette tendance qui prend de l’ampleur et de t’emmener avec moi dans les coulisses de cette semaine de coliving à Colares. 

Au sommaire :
Le coliving, c’est quoi ?
Quel est l’intérêt du coliving pour un entrepreneur ? 
Comment choisir son coliving ?
Combien coûte un coliving ?
Quel était le programme de mon coliving au Portugal ?

Le coliving, c’est quoi ?

🏡 Un peu à la manière du covoiturage ou du coworking, qui désigne le fait de partager un trajet en voiture ou un espace de travail, le coliving, c’est tout simplement le fait de vivre ensemble. Plusieurs personnes partagent un hébergement, mais aussi un peu de leur quotidien. 

Quelle est la différence entre coliving et colocation ? Un colocataire est une personne avec qui l’on divise le coût de la location d’un logement. Le coliving est un style de vie. À la cohabitation, s’ajoutent les notions d’échange, de partage et la volonté de créer des liens. Ce n’est ni mieux, ni moins bien, juste un état d’esprit différent où la notion de communauté à toute son importance. Bon, comme chaque fois qu’une tendance se développe, un marché se crée ! Aujourd’hui, le coliving est devenu un véritable business dans le secteur de l’immobilier et il intéresse de plus en plus d’investisseurs. Des résidences nouvelles générations poussent comme des champignons, mêlant habitat partagé, services et esprit communautaire plus ou moins fort. 

Quel est l’intérêt d’un coliving pour un entrepreneur ?

🏡+👩‍💻 Lorsque l’on se lance dans l’entrepreneuriat, on réalise rapidement qu’un monde nouveau s’ouvre à nous (surtout si l’on sort de plusieurs années de salariat) ! On se pose 1000 questions, on découvre chaque jour une nouvelle problématique et on ne sait pas toujours vers qui se tourner pour obtenir des réponses. S’entourer d’entrepreneurs qui sont passés ou passeront par les mêmes étapes que nous est d’un grand soutien. J’ai remarqué aussi qu’il émane souvent de ces échanges une énergie hyper positive. Quand on parle de nos projets avec Céline, les idées fusent et c’est grisant ! Bref, le coliving entre entrepreneurs, c’est une façon de faire de belles rencontres, autant sur le plan humain que professionnel, de se sentir compris, de se soutenir, de se motiver, d’échanger avec des indépendants d’horizons différents et de s’ouvrir à d’autres façons de voir les choses. C’est une expérience vraiment enrichissante. Quand l’environnement est super agréable et inspirant, c’est la cerise sur le gâteau !

Aujourd’hui, et encore plus depuis la Covid-19, de nombreux salariés ont, eux aussi, envie d’aller vers une nouvelle façon de travailler. Flexibilité et mobilité leur permettent d’envisager le coliving, au même titre que les indépendants. Dès lors que l’ouverture d’esprit, le respect et la bienveillance sont là, je vois cette mixité comme un vrai plus.

Comment choisir son coliving ?

🏨 Il existe de plus en plus d’offres de coliving et, aujourd’hui, chacun peut trouver chaussure à son pied. Parmi ces résidences partagées, certains habitats se sont spécialisés et ciblent un public précis : les séniors, les étudiants, les parents solo, les entrepreneurs, les digital nomades, etc. On peut louer un logement clé-en-main, pour une courte durée ou pour plusieurs mois, voire plusieurs années. Depuis le Covid, les colivings qui fusionnent colocation et coworking ont clairement le vent en poupe. Mais tu peux trouver des coliving à thème en fonction de tes intérêts : sport, bien-être, cuisine, développement personnel, cinéma, méditation, etc.

➡ Les questions à se poser

Comment fonctionne le coliving ? (Quelles sont les règles de base ? Qui fait quoi ?)
Quelles sont les valeurs véhiculées par ce coliving ? Qu’est-ce qui réunit les participants ?
Combien serez-vous ?
Est-il possible d’avoir une chambre privée ? Une salle de bain privée ? Un bureau ?
Y a-t-il un espace de coworking à disposition ?
Quel est le prix du coliving ?
Quels sont les services et activités proposés à ce tarif ?

Chaque coliving met en place sa propre organisation en fonction de ce qui l’anime, de ses valeurs et de sa vision du vivre ensemble. Mieux vaut s’assurer en amont que le concept correspond bien à tes attentes si tu veux que ça matche avec les autres membres de la communauté.

➡ Pourquoi j’ai choisi un coliving au Portugal

À vrai dire, je ne cherchais pas particulièrement de coliving, je dirai que l’idée est venue à moi grâce à Margaux Roux. Digital nomade, comme moi, elle est à l’origine d’un collectif de freelances nomades, experts en communication et marketing digital : le Hub Nomade. J’ai rencontré Margaux en 2019 à Bali et elle m’a proposé de faire partie du Hub. Après avoir eu envie de réunir des freelances au sein d’un collectif, elle a eu l’idée de créer des colivings pour faire se rencontrer ces entrepreneurs-voyageurs dans la vraie vie. Les coliving du Hub sont ouverts à tous, indépendants comme salariés, du moment qu’ils partagent des valeurs communes. Quand j’ai su que le Hub proposait un coliving au Portugal, plutôt orienté business et holistique, j’ai eu envie d’essayer ! L’avantage d’être digital nomade, c’est qu’il suffit de prendre son ordi et hop, c’est parti.

>> En savoir plus sur les colivings du Hub nomade.

➡ L’état d’esprit du Hub Nomade

L’état d’esprit des coliving du Hub Nomade, c’est un mode colocation où chacun met la main à la pâte. Il n’y a pas de femme de ménage, ni de cuisinier. Les chambres sont souvent partagées et on participe tous aux courses, aux tâches ménagères, etc. Eh oui, c’est la vie en communauté, pas l’hôtel 🤪. En dehors de ces contraintes ménagères, chacun est libre et indépendant. J’ai apprécié de ne pas me sentir obligée de participer à tous les moments en collectif. En réalité, j’étais presque toujours partante, mais savoir et sentir que j’étais complètement libre dans ce collectif, sans jugement, c’était important pour moi. On participe aux activités selon son emploi du temps et ses envies. Pour te donner une idée, dans ce coliving au Portugal, on mangeait tous ensemble le soir, et le midi, c’était freestyle. Ça permettait à chacun de prendre une pause en fonction de son emploi du temps de la journée, sans contraintes particulières. 

Pour toutes les dépenses collectives, on a utilisé Tricount. Une application qui permet de gérer super simplement les comptes à plusieurs. Chacun ajoute ses dépenses (dès lors qu’elle concerne la communauté) et Tricount fait le calcul. À la fin de la semaine, en fonction des achats que tu as fait pour le groupe, soit tu fais un virement, soit on te doit de l’argent !

💰 Combien coûte un coliving ?

C’est la question qu’on m’a souvent posée et j’ai envie de te répondre : ça dépend ! Le tarif d’un coliving peut varier en fonction de plusieurs critères : la durée ; la saison (juillet-août les locations sont souvent plus chères) ; le niveau de prestation du logement (à Colares on était sur un hébergement assez haut-de-gamme) ; le fait d’être en chambre partagée ou individuelle ; le coût de la vie dans le lieu où l’on se trouve ; les activités proposées, incluses ou non, etc.

Pour te donner un exemple précis, une semaine de coliving au Portugal à Colares m’a coûté 270 €. C’est le prix moyen pour une semaine de coliving avec le Hub et il faut compter 800 € pour un mois. J’imagine qu’en fonction du standing des logements, ça peut varier un peu. Pour ce coliving à Colares, le prix comprenait l’hébergement pour une semaine (tout équipé, charges comprises, dans une chambre double à partager), un atelier business et 3 sessions de yoga. Le reste était à ma charge (transport, nourriture, activités, etc.).

📅 Quel était le programme de mon coliving au Portugal ?

Sous la bannière du Hub Nomade, le coliving auquel j’ai participé a été organisé par Stéphanie, coach holistique et prof de yoga, et Alexa, formatrice et experte Facebook ads. Ensemble, elles gèrent les réservations et la logistique de ce coliving à Colares. Elles ont réuni leurs expertises pour créer un séjour business et holistique en proposant des ateliers axés sur le développement pro et perso. Si l’expérience te tente, je te conseille de suivre leur compte Instagram baptisé Maison Indigo

Allez, je t’emmène dans les coulisses de ce coliving qui réunissait 8 entrepreneurs dont une grande majorité de digital nomades.

L’équipe, presque au complet.

Jour 1

Arrivée dans l’après-midi, on fait une petite visite de la maison, waouh ! Elle surplombe les falaises, il y a juste une route qui la sépare de la mer. Ensuite, direction la piscine pour se mettre dans le bain. En fin de journée, apéro et tour de table où chacun se présente. Tout ça s’annonce plutôt bien 🤗.

Jour 2 

Stéphanie, que j’avais rencontrée à Bali, animera trois sessions de 30 minutes de yoga par semaine. On démarre à 7 h 30. Le top pour bien amorcer la journée et être focus sur le boulot ensuite. En fin d’après-midi, on part tous se balader en bord de mer pour découvrir le paysage et visiter un peu Colares.

Jour 3 

7h30, je chausse mes baskets pour un petit run avant d’attaquer la journée de boulot. À 17 h, Alexa organise un Mastermind durant lequel chacun de nous expose une de ses problématiques. Le but ? Partager nos blocages et questions du moment avec les autres pour pouvoir bénéficier de leur point de vue et de leurs conseils. Ça permet de réfléchir différemment et de faire naître des idées. J’ai trouvé l’exercice super intéressant ! Ensuite apéro-sunset en bord de mer et petit resto local.

Jour 4 

Yoga à 7 h 30, boulot la journée. En fin de journée, on cuisine et on dîne tous ensemble. Le soir, Stéphanie propose un rituel de nouvelle lune (une première pour moi). On a commencé avec une méditation d’ouverture du cœur, puis elle nous a invités à écrire sur une feuille nos 10 intentions pour le mois d’octobre. Ensuite, l’idée était de lire ces intentions intérieurement, en les visualisant, comme pour les ancrer. Je retiens cette phrase d’une coliveuse (je ne suis pas sûre que le mot soit dans le dico) qui illustre bien mon ressenti aussi : “c’était comme fumer un bon gros joint” 😆.

Jour 5 

C’est une journée chargée au niveau boulot pour moi. J’ai d’abord été contrariée par une situation avec un client puis, après une discussion, je me suis retrouvée dans un tout autre état d’esprit. En fin de journée, j’avais la sensation d’avoir passé la journée dans un grand 8 😅. Eh bien je peux vous dire que le fait de pouvoir en parler avec d’autres entrepreneurs pour prendre un peu de recul, c’est très bénéfique ! Apéro bien mérité et on a profité de la douceur de la soirée pour faire un barbecue face à la mer, le pied.

Jour 6 

7 h 30, on décide d’aller faire notre session de yoga sur une esplanade en bord de falaise. La mer s’étend devant nous, sensation de bien-être total 🙌. Ensuite, boulot la journée puis, en fin d’après-midi, Isis, une des participantes du coliving, nous a proposé un atelier sur le Human Design. Si, comme moi, tu en as vaguement entendu parler et que tu veux comprendre ce qu’est le Design Humain, je te conseille de lire les articles qu’elle a écrit sur le sujet, elle est hyper calée ! Nous avons commencé par télécharger nos chartes de design humain sur le site Jovian Archive et Isis nous a aidé à les interpréter. Le soir, pas le temps de cuisiner, on se fait donc un petit resto sympa en extérieur et j’apprends à jouer à Undercover (un genre de loups-garous, pour ceux qui connaissent).

Jour 7 

C’est le weekend ! Matinée chill et après-midi visite. Nous découvrons Cascais, à 30 min en voiture de Colares environ. J’ai testé la baignade dans une mer à 18° C. Je suis Bretonne donc autant vous dire que ça ne m’a pas fait peur 😁. De retour à Colares, nous avons passé la dernière soirée au resto, again ! 

Cascais – Portugal

Jour 8 

J’ai choisi de rester une semaine et, pour moi, c’est l’heure du retour à Lisbonne où je prends mon avion, direction Valencia en Espagne. Il y a 4 ans, j’ai choisi de devenir digital nomade et c’est ici que j’ai élu domicile depuis bientôt 2 mois. Clap de fin sur une semaine pleine de good vibes, je suis motivée comme jaja 🚀.

Mon bilan

Est-ce que j’ai aimé ? Oh yes ! Honnêtement, j’ai adoré. Le cadre de vie était génial, j’ai découvert Colares, situé à une trentaine de kilomètres de Lisbonne. Ça peut sembler un peu frustrant de ne pas visiter davantage, mais je savais que je n’étais pas là pour faire du tourisme à 100 % donc c’est le jeu. Ça ne m’a pas empêché d’apprendre 3 mots de portugais, de goûter au bacalhau, de me régaler de pasteis de nata 😋 et d’en prendre plein la vue. Côté boulot, j’avais prévu de lever un peu le pied donc j’ai pu bosser suffisamment et fermer l’ordi pour profiter aussi.

Ce que j’ai préféré : les rencontres, les discussions, les activités yoga/business, mais aussi le cadre de vie (je vous ai dit que la villa était waouh ? 🤩). 

Certains participants resteront une, deux ou trois semaines, d’autres le mois entier. Pour moi qui vis en famille avec mon mari et mon fils habituellement, ce format d’une semaine était parfait. Deux semaines auraient certainement été sympa aussi, mais pour tout vous dire, je trouve que la vie à 8 demande pas mal d’énergie ! On est beaucoup dans l’échange, le partage et la réflexion. Ça engendre pas mal d’analyse, de questionnement et parfois de remise en question. Un vrai remue-méninges, là-haut, qui est aussi fatigant qu’exaltant 🤯. Quoi qu’il en soit, si j’ai l’occasion de revivre une expérience de coliving au Portugal ou ailleurs, je signe immédiatement !

Alors, est-ce que le coliving te tente ? Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser en commentaire ou sur notre compte Instagram

Julie 🍋

Laisser un commentaire