You are currently viewing ▷ Exemple de Planning Éditorial facile à réaliser
  • Auteur/autrice de la publication :

Exemple de planning éditorial pour tes réseaux sociaux

Le planning éditorial est un outil indispensable quand on décide de communiquer via les réseaux sociaux pour faire connaître son activité. Pour que tu comprennes bien son intérêt et comment le mettre en place, je partage avec toi un exemple de planning éditorial qui devrait t’aider à organiser ta production de contenu. Chez Du jus dans le citron, notre philosophie, c’est : des explications simples, du concret, de la mise en pratique !

Au sommaire :

  1. Planning éditorial : définition
  2. Les avantages du calendrier éditorial
  3. Faire un planning éditorial facilement
  4. Exemple de planning éditorial

Planning éditorial : définition

Un planning éditorial, aussi appelé calendrier éditorial ou plan éditorial, est un outil qui va te permettre d’organiser ta création de contenu. Dès lors que l’on produit du contenu, que ce soit pour un site Web, un magazine ou pour les réseaux sociaux, on peut s’appuyer sur un calendrier éditorial pour anticiper et planifier ses publications. C’est même tout à fait recommandé 😉. Il n’empêche que ça peut sembler un peu abstrait pour les non-initiés. C’est pour cette raison que je vais t’expliquer précisément, mais rapidement, à quoi ça sert et que je partage avec toi un exemple de planning éditorial.

Les avantages du calendrier éditorial

Quand on démarre sur les réseaux sociaux à titre professionnel, c’est-à-dire pour faire connaître son activité, il ne s’agit plus seulement de partager ses photos de vacances ou son quotidien avec les copains ! Il faut être un peu plus stratège. Le planning éditorial est un outil d’organisation au service de ta communication. Je ne peux pas partager avec toi un exemple de planning éditorial sans te présenter d’abord ses principaux avantages :

➡ Du contenu stratégique

Respecter ton planning éditorial chaque mois, va t’“obliger” à réfléchir en amont à ta production de contenu. Si tu fais vraiment bien les choses, tu auras mis en place une stratégie de communication pour tes réseaux sociaux, défini des objectifs précis et un plan d’actions. Tu vas donc créer du contenu à forte valeur ajoutée, cohérent et engageant, bref, le type de contenu qui fait qu’on a envie de te suivre sur les médias sociaux, car tu apportes de la valeur à tes abonnés. Ta création de contenu découle directement de ta stratégie et va te permettre d’atteindre les objectifs que tu t’es fixés. C’est ce qu’on appelle une stratégie de content marketing 😉.

➡ Un gain de temps

Créer et planifier ton contenu chaque mois, t’encourage à mettre en place des process et à maintenir un rythme régulier de publication (et ça, les algorithmes adorent !). Ça devrait t’éviter les pannes d’inspiration, la procrastination et autres couacs d’organisation (zapper une publication par manque de temps par exemple) ! 

➡ Une plus grande sérénité

S’il est vrai que l’organisation demande un peu de discipline, en contrepartie, elle apporte de la sérénité. C’est confortable ! Tu ressentiras à peu près la même satisfaction que quand tu étais au lycée et que tu t’avançais en faisant les exercices de maths pour la semaine suivante en perm’ 😂. Bref, faire son planning éditorial chaque mois, c’est beaucoup moins de stress au quotidien et ce n’est pas du luxe quand on est indépendant !

Faire un planning éditorial facilement

Choisis le bon outil

☝ Une dernière petite chose avant de te montrer mon exemple de planning éditorial. Sache qu’il y a de nombreuses façons de réaliser ton calendrier édito. Je suis community manager freelance et, pour la production de contenu de mes clients comme pour celle de “Du jus dans le citron”, je réalise mes calendriers éditoriaux sur Trello qui est un outil de gestion de projet en ligne et gratuit. J’ai choisi Trello, car je voulais un outil extrêmement simple à utiliser pour mes clients. Je réalise le planning et je crée le contenu, mais ils doivent pouvoir y avoir accès pour le valider. De ton côté, choisis l’outil avec lequel tu es le plus à l’aise. Si tu utilises régulièrement Notion ou Click-up pour ton organisation pro ou perso, c’est top, tu seras à l’aise pour créer ton planning éditorial dessus. Mais rien ne t’empêche de le faire sur une simple feuille blanche ou dans un tableau Excel !

En pratique

Pour établir ton planning éditorial, il va falloir te référer à ta stratégie réseaux sociaux. Eh oui, j’insiste souvent sur ce point, mais c’est, selon moi, l’étape préalable obligatoire pour pouvoir donner du sens à ta communication ! Ta stratégie va, entre autres, te permettre de définir tes objectifs, sur quels réseaux sociaux communiquer en priorité en fonction de ta cible, le nombre de posts que tu vas publier, les thématiques à aborder, etc. Tu conviendras que ce sont des infos indispensables avant de passer à la création de contenu ? Imaginons que tu aies choisi de publier 3 posts par semaine sur Instagram. Ton planning éditorial pour le mois à venir contiendra donc au moins 12 posts. Pour chacun de ces posts, tu devras préciser :

  • La date et l’heure de publication
  • Le type de contenu (photo, carrousel, vidéo, etc.)
  • La trame de ton post (une description rapide du message et du visuel que tu imagines).
  • Une fois l’idée validée, tu ajouteras le visuel que tu auras créé et le texte qui accompagnera le visuel.

Lorsque tu auras terminé, tu auras une vue d’ensemble sur le mois à venir.

>> Si tu veux encore plus de contenu utile pour ton business, suis-nous sur Instagram !

Exemple de planning éditorial 

Voici un exemple de planning éditorial sur Trello. 

C’est un tableau en 5 colonnes et dans ces colonnes, il y a ce qu’on appelle des cartes.

➡ Dans la 1ère colonne, je vais garder toutes les infos importantes qui vont m’aider dans la réalisation du calendrier éditorial et des visuels. Le but est de tout avoir sous la main rapidement.

➡ Dans la 2e colonne, je vais noter toutes mes idées en vrac. Dès que j’ai une idée, je vais ajouter une nouvelle carte “idée”. J’irai ensuite piocher dans ces idées au moment de la création des posts.

➡ Dans la 3e colonne, ce sont les posts que je suis en train de concevoir. Donc ici, une carte = un post à venir. L’avantage avec Trello, c’est qu’on peut déplacer une carte d’une colonne à une autre. Je peux choisir une carte dans la colonne idée, et la passer dans ma colonne “posts en cours”. Je vais alors compléter cette carte avec un visuel et le texte qui l’accompagne. 

➡ Lorsque mon planning éditorial sera terminé, c’est-à-dire que tous mes posts pour le mois à venir seront créés, je pourrai programmer leur publication et donc passer mes cartes dans la colonne “posts programmés”. 

➡ Après leur publication, ils finissent leur vie dans la colonne “posts archivés” 😁.

Grâce à cet exemple de planning éditorial, tu devrais avoir une idée plus précise de ce à quoi il sert et à quoi il ressemble. Si tu as des difficultés pour passer à la pratique, n’hésite pas à me contacter, je pourrai certainement t’aider.

Julie 🍋

Laisser un commentaire