You are currently viewing ▷ Faire de sa passion son métier avec l’entrepreneuriat
  • Auteur/autrice de la publication :

Faire de sa passion son métier : un rêve accessible à tous grâce à l’entrepreneuriat ?

Faire de sa passion son métier peut apparaître comme le nirvana professionnel : gagner de l’argent en faisant ce que l’on aime, pendant des heures, sans ressentir cette notion de travail et d’effort… ça fait rêver, non ? Mais est-ce aussi simple que cela ? Dernièrement, une personne que j’accompagnais m’a dit qu’elle désespérait de ne pas avoir de passion dans sa vie. “Si j’avais une passion, tout serait plus simple !”. Mais est-ce vraiment le cas ? Vouloir faire de sa passion son métier peut aussi s’avérer risqué. Voyons comment mettre toutes les chances de son côté quand on rêve de vivre de sa passion.

Qu’est-ce que la passion ?

Commençons déjà par définir la passion… C’est un mot qu’on utilise souvent à tort et à travers, à chaque fois que l’on prend plaisir à faire quelque chose. La passion se distinguerait d’une action ou d’un loisir lambda par une forte intensité émotive, assez variée d’une personne à l’autre, pouvant aller du sentiment de plénitude à un niveau d’excitation intense. Les passionnés ont cette capacité à être et à rester focus sur l’objet de leur attachement, parfois en oubliant les heures qui passent, et même le monde qui les entoure pour certains 😁. La vraie passion peut faire peur, car elle a également un côté aliénant au détriment de la liberté même de l’individu et de son ouverture vers d’autres sujets… Je me suis souvent posée la question si dans la vie il y avait plutôt des personnes au tempérament passionné ou des personnes avec de réelles passions… probablement un peu des deux ! Ne pas avoir de passion unique et exclusive n’est pas grave : on peut tout de même aimer faire beaucoup de choses, avoir plusieurs centres d’intérêts dans la vie. Cela ne fait pas de nous un moins bon entrepreneur pour autant ! De plus, une passion évolue au cours d’une vie, elle peut s’éteindre, renaître sous une autre forme ou pour autre chose.

Passion et entrepreneuriat, un mariage heureux ?

Ne pas oublier l’essentiel

Une passion peut être aveuglante et on peut avoir tendance à minimiser certains aspects dérangeants, qu’on n’a pas envie de voir, pour pouvoir vivre de sa passion. Il faut donc veiller à rester réaliste ! Reprenons la notion basique d’Ikigaï, déjà vu dans un précédent article, pour trouver une idée de business :

Faire de sa passion son métier avec l'Igikaï

Cette notion peut t’aider à trouver un business qui a du sens pour toi et qui pourra te générer un revenu. Rappelons donc que l’ikigaï est la jonction et l’équilibre entre 4 composantes :
✔ ce que j’aime faire,
✔ ce pour quoi je suis doué,
✔ ce dont le monde a besoin,
✔ ce pour quoi je peux être payé.
Dans le cadre d’une activité qui nous passionne, on coche bien les 2 premières cases, mais n’en n’oublions pas pour autant les 2 dernières 😁. Si personne n’a besoin de ton produit ou ton service, il sera probablement très compliqué de pouvoir vivre de cette passion !

L’envers du décor

Faire de sa passion son métier peut aussi amener tout un lot d’aspects désagréables qui vont à l’encontre de tes valeurs et de l’essence même de ta passion. Prenons l’exemple d’un blogueur voyage qui vivrait de sa passion. Certes, il voyage tout le temps, mais pour pouvoir vivre de cette passion, il doit rester “connecté” quotidiennement et cela peut aller à l’encontre de la notion de liberté et de connexion à l’instant présent propres aux voyages, à la découverte et à l’aventure. Idem si on prend l’exemple d’un restaurateur de meubles anciens. Si ce qui le passionne est le souci du détail et qu’il peut y passer des heures, cela ne sera probablement pas compatible avec une notion de rentabilité et de ce que le client est prêt à payer. Il devra alors aller plus vite, négligeant au passage les détails, qui étaient précisément ce qui nourrissait sa passion.

Comment réussir à faire de sa passion son métier ?

1- Lister ses priorités

Il sera important que tu priorises en fonction de ce qui est important pour toi. Gagner le plus d’argent possible ? Être libre d’aménager ton temps ? Travailler en extérieur et surtout pas dans un bureau ? Être au contact d’autres personnes régulièrement ? Pouvoir travailler de partout géographiquement ? Veux-tu travailler dans une entreprise respectueuse de l’environnement ? Passion ou pas, il sera donc essentiel que tu poses tes priorités afin de te construire le job qui correspond le plus à tes aspirations de vie et à tes valeurs, même si tu adores ce que tu fais.

2- Tenir compte de la réalité économique pour faire de sa passion son métier

Il faut que tu intègres ta passion à une réalité économique. Tu adores faire telle ou telle activité, tu pourrais en parler des heures, mais peux-tu répondre à un besoin client avec cela ? Et peux-tu construire une offre pour laquelle ton client idéal sera prêt à payer ? 
Si c’est le cas, bingo ! Reprends les étapes essentielles de la construction d’un projet entrepreneurial et fonce !
✔ Pose des fondations solides avec ta raison d’être et ta vision (elles ne devraient pas être difficile à trouver si tu es passionné 😂).
✔ Établis une stratégie efficace en étudiant ton client idéal et en lui construisant une offre irrésistible. Tu feras également le choix de te positionner sur un marché avec une différenciation ou pas. Ton caractère passionné sera d’ailleurs probablement à lui seul un élément différenciant de tes concurrents 😁.
✔ Construis un modèle économique qui fonctionne, teste-le avec un prévisionnel financier et confronte-le aux 2 premières étapes : ton offre et ta raison d’être.
Si tout s’imbrique parfaitement, tu peux alors embarquer pour un beau voyage entrepreneurial !
N’hésite pas à nous suivre sur Instagram pour avoir régulièrement des conseils pour construire une entreprise rentable 😉.

En revanche, si après avoir tourné les choses dans tous les sens, ta passion ne répond à aucun besoin, il vaut peut-être mieux que tu choisisses une autre activité (salariée ou indépendante) qui soit tout de même au plus proche de tes priorités. Tu peux encore continuer de chercher ce besoin auquel ta passion pourrait répondre en traçant temporairement ta route sur un autre chemin. Dans ce cas, une de tes priorités sera peut-être d’avoir un job qui te laisse suffisamment de temps et de finances pour continuer à vivre ta passion sur ton temps perso. Tu peux aussi faire le choix de vivre POUR ta passion, et non DE ta passion et c’est très bien aussi ! Tout cela est une question d’équilibre et de priorité finalement 😉 ! Le mieux est peut-être juste d’écouter son cœur pour savoir où il nous mène, passion ou pas 😊.

Et toi, aimerais-tu faire de ta passion ton métier ?
Si tu veux construire une entreprise rentable autour d’une ou plusieurs activités qui te passionnent, je peux t’accompagner grâce à mon programme individuel « Rentabilité chérie 🧡 ».

Céline

Laisser un commentaire