You are currently viewing Passer à l’action : les 3 bons conseils pour les entrepreneurs
  • Post author:

Entrepreneuriat : 3 conseils pour passer à l’action

Tu vas bientôt te lancer dans l’entrepreneuriat ou tu viens de créer ton business il y a quelques mois. Tout était très clair tant que tu ne t’étais pas confronté à la réalité, mais maintenant que ça devient concret, tu vois chaque nouvelle étape comme une montagne immense à gravir ! Résultat : tu t’immobilises et tu procrastines. Rassure-toi, c’est un mécanisme assez fréquent dans l’entrepreneuriat. Suis-moi, je te donne 3 conseils pour réussir à passer à l’action et faire décoller ton business 🚀.

Au sommaire :

1. Travailler sa confiance en soi pour oser passer à l’action
2. Savoir s’organiser et bien gérer ses priorités
3. Dépasser ses principales peurs pour pouvoir passer à l’action

1 – Travailler sa confiance en soi pour oser passer à l’action

Pour passer à l’action, il est essentiel que tu travailles la confiance que tu te portes. D’autant qu’une fois lancé dans le grand bain, il n’est pas rare de voir le syndrome de l’imposteur pointer le bout de son nez. Quésako !? C’est le sentiment profond de ne pas être légitime dans ce que tu fais avec pour effet immédiat de ne plus pouvoir aller de l’avant, d’avoir des difficultés à te vendre ou parler de toi et de tes offres. Ce syndrome risque de te mettre quelques bâtons dans les roues pour avancer. Il est donc important que tu gagnes petit à petit confiance en toi avec un bon mindset, de bonnes habitudes à prendre et des rituels quotidiens.

✔ Fais du tri dans ton entourage pour t’aider à passer à l’action

Il est important, lorsque tu démarres en tant qu’entrepreneur, que tu t’entoures de personnes bienveillantes et positives. Il faut mettre temporairement (voir plus 😂) de côté les personnes qui te tirent vers le bas et qui pourraient altérer ton énergie et ton enthousiasme. Attention, je n’ai pas dit non plus qu’il fallait s’entourer de personnes exagérément positives, mais plutôt privilégier les personnes critiques, justes et constructives ! N’hésite pas non plus à contacter des personnes ou des entrepreneurs qui t’inspirent pour échanger avec eux. Tu verras, ce sera un booster puissant pour passer à l’action !

✔ Félicite-toi régulièrement du chemin parcouru

La gratitude ? Tu en as entendu parler ? Ce concept est très présent en développement personnel, mais également dans l’entrepreneuriat. Selon moi, la bonne réussite d’un projet ou d’un business, c’est 50 % de Mindset… alors prends bien soin de ton état d’esprit 😁 ! Il peut être hyper stimulant, comme être pénalisant et te pousser à l’auto-sabotage. Donc, prends cette habitude de regarder en arrière et de constater tout le chemin parcouru pour arriver là où tu en es aujourd’hui. Dresse un bilan de tes petites et tes grandes réussites et félicite-toi de ces petites victoires qui ont bien plus d’importance que tu ne le penses. Perso, c’est un rituel que je fais tous les trimestres ou à chaque petit coup de mou, et ça fonctionne très bien 😉 !

✔ Utilise la pensée positive

Il s’agit tout simplement ici de dompter ton cerveau afin de lui faire voir le verre à moitié plein de façon automatique plutôt que le verre à moitié vide. Lorsque tu sens des pensées négatives et limitantes t’envahir, essaie de basculer ton cerveau en mode positif et constructif. C’est une gymnastique quotidienne à avoir au début, mais tu verras qu’à force cela deviendra un automatisme comme n’importe quel apprentissage. Sois focus “solutions” et non “problèmes” en essayant de voir les éventuels obstacles comme des opportunités. Tu verras, c’est bien plus simple de passer à l’action avec cet état d’esprit 😉 !

✔ Fixe-toi des objectifs atteignables pour passer à l’action durablement

Un bon objectif est un objectif suffisamment ambitieux pour qu’il te challenge, et suffisamment atteignable et réalisable pour ne pas qu’il te décourage et te démotive. Le curseur doit se situer à équidistance entre l’ambition et l’atteignable. Il est en effet tout à fait possible d’être ambitieux et réaliste, et c’est ce savant dosage qui t’aidera à atteindre les objectifs fixés sereinement. Un objectif peu ambitieux ne te motivera pas à passer à l’action et à l’inverse, si le niveau à atteindre est trop haut, cela risque de te faire baisser les bras rapidement.

2 – Savoir s’organiser et bien gérer ses priorités

Pour éviter la procrastination et la démotivation, il est important que tu sois structuré, organisé et au top sur la gestion de tes priorités. Il te sera ainsi beaucoup plus facile de passer à l’action si le ciel est dégagé devant toi et que tu ne te sens pas submergé !

✔ Planifie toutes tes tâches et estime le temps passé pour chacune

Je te conseille d’effectuer cette planification de façon hebdomadaire. Chaque lundi matin ou avant de partir en week-end, liste toutes les tâches de la prochaine semaine qui t’attend. Estime un temps d’exécution pour chacune et planifie-les dans ton agenda. Même la micro-tâche doit trouver sa place dans ton planning ! Tu ne dois donc pas oublier de caler une plage horaire pour le temps que tu passeras à répondre à tes mails, poster une story Instagram et même pour gérer les imprévus ! Ne néglige pas non plus la planification de créneaux personnels pour prendre du temps pour toi, ta famille ou des RDV persos. J’essaie toujours de voir un peu large dans mon estimation du temps, histoire de ne pas me sentir débordée. En cas d’aléas, ou si l’accomplissement d’une tâche s’avère plus long à effectuer, je n’hésite pas à décaler aux semaines suivantes une tâche non prioritaire.

✔ Utilise ton temps au profit de ton business

Ton temps n’est pas extensible ! Tu disposes d’un certain nombre d’heures quotidiennes à allouer à ton business. Il est donc important que tu ne gâches pas ce temps avec des broutilles ou des tâches qui auront peu d’impact positif pour ton business. Pour t’aider dans cette étape, je te conseille d’utiliser la matrice d’Eisenhower, tu connais ? C’est un outil d’organisation qui distingue l’urgent de l’important. Ainsi, tu priorises tes tâches pour mieux les planifier, ce qui te permet d’atteindre plus efficacement et sereinement tes objectifs. Tu peux donc lister tes tâches du moment, les classer par ordre de priorité pour ton business, et ensuite les planifier, les déléguer, voir les supprimer.

✔ Simplifie-toi la vie en utilisant des outils

Il existe une multitude d’outils pour alléger ton quotidien. L’objectif est de faciliter ton organisation pour t’aider à passer à l’action sans paniquer ! Voici ceux que j’utilise et tu vas voir, ils sont tout simples 😂 :

  • Outlook Agenda : lorsque j’ai démarré mon activité, j’ai installé le pack office dont l’agenda électronique qui était inclus. Honnêtement, je le trouve moins intuitif que l’agenda Google, mais je m’habitue petit à petit. Il a quand même pour avantage d’être relié à Teams, l’outil de Visio que j’utilise pour la plupart de mes accompagnements. Bon, je ne te fais pas la liste des avantages d’un agenda électronique que tu connais déjà 😁.
  • Trello : cet outil, partagé avec Julie pour ce qui concerne “Du jus dans le citron”, permet de noter toutes nos idées et suggestions en les triant et en les classant par catégories. C’est également sur Trello que l’on établit notre planning éditorial pour Instagram.
  • Google Drive : Un espace de stockage me permet d’avoir accès à tous mes dossiers, partout, mais aussi d’en partager certains avec Julie, les articles de blog notamment.
  • Un cahier de notes : j’ai toujours avec moi mon cahier de notes entrepreneurial dans lequel j’aime écrire toutes les idées qui me passent par la tête. J’adore y mettre des couleurs et des dessins ou croquis 😊.

3 – Dépasser ses principales peurs pour pouvoir passer à l’action

Lorsque l’on se lance un défi, la peur peut venir s’installer et nous empêcher de passer à l’action. Il est donc essentiel que tu saches identifier tes peurs lorsque ce sont elles qui guident et orientent tes raisonnements. Par exemple, pose-toi la question : “si échouer était impossible, est-ce que je passerais à l’action ?” ou “si j’étais certaine que tout le monde adore mon projet, est-ce que je le lancerais maintenant sans aucune hésitation” ? Cette petite technique toute simple permet de distinguer si c’est une peur qui t’empêche de passer à l’action ou une raison valable.

😱 La peur de l’inconnu

Chaque expérience acquise a été précédée d’inconnu et se situe pourtant aujourd’hui dans ta zone de confort. Ta vie n’a été qu’une succession d’apprentissages et d’expérimentations. Tu as donc toutes les ressources en toi pour passer à l’action malgré ta peur de l’inconnu. La montagne te semble peut-être plus haute à gravir aujourd’hui, mais c’est seulement parce que ta peur est probablement plus grande (et que tu ne te souviens plus vraiment de la puissance de tes peurs antérieures, car elles sont désormais dépassées 😂). Le mécanisme reste le même, donc expérimente pas à pas, apprivoise, prends confiance petit à petit, lance-toi et recommence avec la marche suivante 😊.

😱 La peur de l’échec

Cette peur est souvent liée à la peur du regard des autres. Il est donc important de veiller à bien t’entourer. Essaie de ne conserver autour de toi que des personnes avec un esprit positif et constructif. Je sais bien que tu ne vas pas forcément pouvoir “cleaner” tout le monde, alors évite juste de parler de ton business avec des personnes négatives, qui préfèrent ne pas agir au risque de ne pas réussir. Ces personnes là sont toxiques pour toi et ton business. De plus, n’oublie pas que l’échec d’une action, souvent temporaire, fait partie de l’apprentissage ! Nos erreurs nous enseignent des leçons importantes pour justement tendre vers le chemin de la réussite.

Voilà, j’espère que mes 3 conseils te permettront de passer à l’action dans ton business. Si malgré tout, tu rencontres encore des difficultés, n’hésite pas à venir me parler de tes points de blocages et essayons de trouver des solutions adaptées à ta situation.

Céline 🍋

Laisser un commentaire